Mères célibataires : comment assurer sa sécurité financière ?

A l’heure où l’exigence paritaire investit les sphères de la société civile, il semble que les femmes n’aient pas encore trouvé toute leur place en matière d’investissements immobiliers.

Manque d’ambition ou simple prudence décuplée ? Si l’ambition s’apparente au genre féminin, elle semble pourtant se conjuguer plus facilement au masculin. Mais la liberté financière n’est-elle qu’une affaire d’hommes ?

Photo by Thought Catalog on Unsplash

Le déficit de confiance chez les femmes, nourri par les stéréotypes sociaux, cultive le mythe de l’investisseur masculin et façonne l’ambition sociologique. Ce plafond de verre empêche souvent les femmes de croire qu’elles sont capables d’investir aussi bien que leurs congénères masculins.

Elles sont ainsi encore trop peu nombreuses à oser franchir le pas. Et pourtant, elles sont, elles aussi, au moins autant motivées par le désir de réussite sociale.

Davantage motivées par le désir d’indépendance financière, les femmes sont dotées d'une vision plus rationnelle en matière d'investissement. Moins instinctives et offensives que les hommes, elles font souvent preuve de plus de prudence et cèdent plus facilement à la sécurité affective, parfois au détriment de leur sécurité financière.

L’immobilier locatif : un investissement ouvert aux femmes

Les femmes – et surtout les mères célibataires – souffrent d’une double pénalité en matière d’investissement immobilier : désavantagées par les inégalités salariales, elles bénéficient de conditions de crédit moins avantageuses que les hommes.

S’il est défavorable, voire décourageant, ce contexte ne doit toutefois pas freiner les ambitions d’indépendance financière.

Vous êtes une mère célibataire et vous souhaitez faire un crédit immobilier mais vous craignez que votre banque ne vous accorde pas d’emprunt ?

En investissant seule, la contribution potentielle s’en verra irrémédiablement amoindrie mais il est tout à fait possible d’emprunter sans apport. L’établissement d’un budget et la prise en compte des droits de mutation, qui comprennent notamment les frais de notaires (environ 7% du prix d’achat) et les éventuels frais de gestion par une agence immobilière, sont ainsi primordiaux afin de maximiser la rentabilité du bien convoité.

Une situation financière stable favorisera l’accord d’un prêt immobilier. En démontrant sa capacité à épargner chaque mois et à maîtriser ses dépenses (limitées à 33% de vos revenus), une femme sera plus encline à convaincre une banque de la suivre dans son projet d’investissement.

En cas de dépassement du seuil sus-cité, il est toujours possible de négocier avec son banquier en apportant des garanties solides (une caution par exemple).

Photo by Christin Hume on Unsplash

4 raisons d'investir dans l’immobilier locatif

Générer des revenus complémentaires

L’immobilier locatif permet de générer des revenus complémentaires tout en se constituant un patrimoine. L’évolution du pouvoir d’achat est la clé de l’indépendance financière. Grâce à cette trésorerie, il est possible de consolider son épargne et d’enrichir son patrimoine en réinvestissant dans des projets encore plus rentables.

Les revenus locatifs sont donc un véritable rempart contre les difficultés économiques.

 

Bénéficier d’une retraite confortable

Si les perspectives de retraites confortables s’amenuisent d’année en année, c’est encore plus vrai pour les femmes. Les inégalités salariales, couplées aux interruptions de carrière, ont un impact direct sur le montant de leurs retraites. Beaucoup de femmes ne bénéficient pas de suffisamment de trimestres pour bénéficier du taux plein et vivre une retraite paisible. Si les hommes semblent plus avantagés par le marché du travail, les femmes bénéficient à l’inverse d’une plus grande espérance de vie.

Dans ce contexte de plus grande longévité, la constitution d’un patrimoine immobilier permet ainsi de préparer sa retraite et vivre mieux et plus longtemps

Optimiser sa fiscalité

Selon le régime adopté, l’avantage fiscal concédé par l’Etat permet de récupérer une partie de l’investissement sous forme de réductions d’impôts. Autrement dit, l'immobilier locatif permet de générer plus de cash-flow en payant…moins d’impôts.

Au-delà de son aspect sécurisant, l’immobilier locatif permet ainsi de bénéficier de mesures de défiscalisation avantageuses.

Devenir indépendante financièrement

Afin de se prémunir contre les aléas de la vie (perte d’emploi, maladie, décès du partenaire…), il est primordial d’anticiper le plus tôt possible. En cas de divorce par exemple, le niveau de vie d’une femme chute en moyenne de 22 % contre 3 % pour un homme, laissant cette dernière souvent désarmée économiquement.  

Investir dans l’immobilier permet donc de se constituer son propre patrimoine (ou "matrimoine") et d’aborder son avenir avec sérénité. C’est en manifestant sa capacité à se protéger des risques liés à la perte d’autonomie que l’on modèle son indépendance financière et celle de ses proches.

Photo by Xavier Mouton Photographie on Unsplash

Quels risques ? Et quelles solutions ?

 

Travaux de rénovation, impayés de loyers, vacance et charges locatives, taxe foncière et aléas macro-économiques…de nombreuses variables peuvent venir décupler les sources de stress voire décourager les potentiel(le)s investisseurs/eusses.

Dans le cadre d’un investissement locatif, l’achat et les travaux doivent toutefois pouvoir s’auto-financer grâce aux loyers. Ainsi, ces derniers doivent permettre de rembourser les mensualités et les intérêts du prêt immobilier tout en générant des revenus supplémentaires. Cette trésorerie peut permettre de faire face aux aléas immobiliers tels que les charges locatives ou les impayés de loyers.

Dans le premier cas, il peut être intéressant de se tourner vers l’achat d’un immeuble de rapport pour éviter de subir les contraintes d’une copropriété (travaux imposés ou refus d’améliorations). En plus de centraliser la gestion des appartements, ce type de bien diminue le risque de vacance locative puisque la probabilité que tous les locataires partent en même temps est faible. Le choix de la localisation, la proximité des transports en commun ainsi que la réalisation de travaux de modernisation sont ainsi autant de critères à prendre en compte pour se prémunir des vacances locatives. Pour les logements étudiants, il vaut mieux prévoir une absence de revenus pendant la période estivale, qui peut toutefois être compensée par la location saisonnière.

Dans le second, l’activation de la caution peut garantir le paiement des loyers.

Bien qu’il comporte des risques, l'investissement locatif permet de se constituer un patrimoine immobilier tout en percevant des revenus locatifs mensuels. Cet investissement demande plus d’efforts qu’un placement financier mais il est beaucoup plus rentable à long terme.

L’investissement locatif : une valeur sûre

 

Dans un contexte de pénurie des logements, l’investissement locatif se distingue des placements boursiers par sa sûreté et sa rentabilité évolutive. Même seule et avec un budget modeste, il est tout à fait possible d’investir dans l’immobilier

Les mères célibataires qui investissent dans l’immobilier s’assurent ainsi une véritable sécurité financière à long terme.

Plus qu’un investissement stratégique pour soi, l’immobilier locatif permet également de se constituer une épargne afin d’assurer l’avenir de ses proches et de ses enfants.

Le processus n’est toutefois pas aisé. Ai-je fait le bon choix ? Puis-je espérer un rendement à la hauteur de mes attentes ? Les conseils avisés d’experts en gestion de patrimoine vous permettront de dépasser vos angoisses et d’oser franchir le pas.

D'autres solutions permettent d'assurer sa sécurité financière. Ainsi, l'assurance-vie ou le PER, pour n'en citer que quelques uns, permettent de se constituer une épargne de précaution et de faire fructifier ses économies, tout en bénéficiant d'avantages fiscaux et successoraux.

Grâce à son expertise financière et sa connaissance des marchés immobilier et financier, KAYS Wealth Management vous accompagne à chaque étape de vos projets d’investissement immobilier afin de vous aider à maximisez vos revenus.

La liberté financière n’est-elle qu’une affaire d’hommes ?